Saline de Bex - Depuis 1554

Nous sommes la Saline de Bex

Le sel est notre passion, notre métier, notre histoire. 

Année après année, depuis plus de 500 ans, nous récoltons pour vous les précieux cristaux de Sel des Alpes.

À l'avant-garde de la technologie, nous avons mis au point les outils qui permettent d'exploiter la montagne salée dans un total respect de l'environnement et des générations futures. C'est dans cet esprit que nous sommes également actifs dans un domaine supplémentaire, la production d'électricité. Car nous disposons de notre propre centrale hydro-électrique sur l'Avançon. Nous produisons chaque année l'équivalent de la consommation de 2'500 à 3'000 ménages, le tout en énergie verte. La moitié de cette production est injectée dans le réseau.

Depuis juillet 2014, la Saline de Bex fait partie du groupe Salines Suisses.

Un savoir-faire unique

Jour après jour, nos quelque quarante collaborateurs et collaboratrices mettent en œuvre leur savoir-faire pour offrir les produits d’excellence de la marque Sel des Alpes. Quant aux mineurs de la Saline de Bex, ils sont les uniques mineurs en activité de toute la Suisse.

 

 

 

 

Passé, présent et avenir

Fière de son passé et des siècles de tradition qu'elle possède, la Saline de Bex n'en demeure pas moins une entreprise résolument tournée vers l'avenir, audacieuse et ambitieuse qui vous propose diverses collections de produits conçues avec passion et dans le respect de l'environnement.

Nos engagements

Chacune de nos activités s'inscrit dans une démarche de protection du milieu et de développement durable, tant sur le plan social qu'environnemental et économique. La Saline de Bex :

Quelques grains de Sel dans les rouages de l'Histoire

Le Sel

Tout le sel disponible sur Terre est d'origine marine. Sa présence dans les océans est intimement liée à la formation de la planète, il y a 4.6 milliards d'années et provient de gaz volcaniques et de l'érosion de la couche superficielle de la croûte terrestre, la lithosphère. Pourtant, la Suisse n'a aucun accès à la mer. Cela n'est vrai que depuis la fin du Trias, il y a 200 millions d'années. À cette époque, l'océan recouvrait complètement le territoire qui deviendrait la Suisse. Lorsque la mer s'est retirée, le sel est resté trappé dans la roche des Alpes, parfaitement pur et abrité de toute pollution.

 

Les Mines

La présence de sel dans la région est connue depuis le XVe siècle. La légende raconte que les chamois et les chèvres avaient une préférence marquée pour certains plans d'eau, ce qui n'échappa pas à la vigilance d'un garçon de la région, Jean du Bouillet (surnommé Bracaillon). L'eau était tout simplement salée. Après quelques tentatives artisanales, l'exploitation industrielle des mines de sel commença au XVIe siècle et s'avéra particulièrement difficile. Elle fut d'ailleurs menacée de fermeture à de nombreuses reprises, mais il se trouva toujours quelques personnes passionnées pour donner une nouvelle chance à l'aventure jusqu'à ce que les avancées technologiques permettent d'assurer l'exploitation sur le long terme.

La Saline

La Saline de Bex a joué un rôle essentiel dans l'histoire du Canton de Vaud en garantissant son approvisionnement en sel, alors rare et au centre de nombreux enjeux économiques. Entre le XVIe et le XVIIIe siècle, de nombreuses salines virent le jour autour de la Mine de Sel de Bex (dès 1554 déjà !)
Si le site de l'actuelle Saline de Bex existe depuis 1680, l'entreprise a véritablement pris son envol en 1867, lors de la création de la Société Vaudoise des Mines et Salines de Bex, dont la raison sociale changera en « Saline de Bex SA » en 2002, avant d'être intégrée au groupe Salines Suisses SA en 2014.
C'est à la Saline de Bex qu'Antoine-Paul Piccard mit au point la thermocompression en 1877. Cette technologie révolutionnaire n'a encore jamais été détrônée et, aujourd'hui encore, elle est utilisée par  de très nombreuses salines dans le monde.

sda.ch_Sticky_eShop_60x60.png