Sel des Alpes - Le blog

Sortez de l’ordinaire : tentez une expérience culinaire un peu particulière

None

Et si on commençait par changer les habitudes

Manger est un acte de nécessité pour lequel, reconnaissons-le, nous sommes conditionnés, pour ne pas dire coincés. Alors que diriez-vous de mettre vos habitudes au placard avec des expériences culinaires qui dépassent les seuls plaisirs du goût et de la vue ?

Pour vous, aller au restaurant, c’est se mettre les pieds sous la table, choisir et se faire servir. On connaît la musique. Entrée, plat, dessert. « Garçon, l’addition s’il vous plaît ! » Si vous voulez vraiment casser les stéréotypes, prenez donc le contre-pied et essayez le repas à l’envers ! C’est ce que vous propose, derrière ses airs bien traditionnels, le restaurant Le Raisin. Ici, votre repas commence par le dessert, la disposition des couverts, des serviettes et des verres est inversée et même le menu est imprimé à l’envers ! De quoi perdre la tête, mais pas l’appétit.

Une idée pour le moins incongrue, née d’un problème de pagination de menu, qui n’est pas sans rappeler l’heureux hasard à l’origine de la fameuse tarte Tatin !

Si l’expérience vous tente, il faudra cependant que toute la tablée se plie aux règles et accepte de manger le même menu parmi les huit proposés (inversement, à rebours, contresens, etc.). Et dès fois qu’un petit rigolo voudrait lire le prix dans l’autre sens, chaque menu a un prix palindrome (56.65 CHF, 63,36 CHF) histoire de ne pas se prendre les pieds dans le tapis !

Uniquement sur réservation. L’établissement propose un menu végétarien et s’adapte aux intolérances alimentaires.

Où ? Route de Servion 2, Les Cullayes
Web : www.raisin.ch

Savez-vous à quel point la vue influence notre goût et notre odorat ? Certes, manger dans le noir est un concept désormais diffusé, mais l’avez-vous seulement déjà essayé ? Vous verrez (enfin, façon de dire), dans le noir, vos sens vont s’éveiller.

S’il est une adresse où tenter l’expérience, c’est bien au restaurant Blindekuh car en plus de souper, vous ferez une bonne action. Né d'une initiative de la Fondation Blind-Liecht qui œuvre pour le dialogue entre personnes voyantes et non-voyantes, le restaurant emploie des malvoyants qui assurent le service. Un concept révolutionnaire qui a reçu de nombreux prix.

Pour souper, vous aurez le choix entre le menu du mois, où les plaisirs du goût seront exhaltés, et le menu surprise qui vous sera révélé une fois le repas terminé. Une expérience que vous pourrez également partager avec votre moitié pour un tête-à-tête garanti 100% aphrodisiaque.

Alors, n’hésitez plus : goûtez, sentez, touchez, écoutez, mais surtout ouvrez les yeux sur le monde de ceux qui ne voient pas comme vous. Votre expérience n’en sera que plus riche.

Où ? Bâle et Zürich
Web : www.blindekuh.ch

blindekuh-restaurant-aveugle-manger-noir.jpg

Partout, pourvu que ce ne soit pas tout à fait un restaurant

Le cadre est parfois tout aussi important que ce que l’on a dans l’assiette. Et quand le lieu est détourné ou qu’il est encore complètement dans son jus, l’adresse peut valoir le détour.

Aux portes du Gros de Vaud, vous ne pourrez que tomber sous le charme de cet ancien moulin restauré avec goût, dans le plus grand respect du passé. Situé au bord du Talent, Le Moulin de Cugy est un lieu où il fait aussi bon manger que flâner. En plus des deux restaurants qui proposent une cuisine terroir qui laisse la part belle aux saveurs et aux saisons, vous trouverez chez le boulanger, le boucher et le fromager grand nombre de produits de qualité. Le Burger Gourmand avec sa tranche de foie gras n’est plus à présenter, tout comme la Fondue Glareyarde que vous pourrez déguster dans le Cavo à fondues.

Après avoir mangé, n’hésitez pas à visiter les espaces dédiés à l’art et au design et n’oubliez pas de faire un petit tour par la cave à vins !

Où ? Chemin du Moulin 2, Cugy
Web : www.le-moulin-de-cugy.ch

Le-moulin-de-cugy-salle.jpg

Qui a dit que compétition sportive de haut niveau et gastronomie n’étaient pas compatibles ? Certainement pas Pascal Beaud’huin, le chef du Tom Café. Situé au dernier étage du Musée Olympique, le Tom Café offre un panorama sur le lac Léman et la chaîne des Alpes à couper le souffle.

Passé chez Paul Bocuse, puis chez Fredy Girardet et Philippe Rochat à Crissier, Pascal Baud'huin propose tous les midis en semaine une carte composée de plats cosmopolites dont les noms sont un clin d'œil aux Olympiades passées, présentes et futures. Les salades portent le nom des villes hôtes des J.O (Athènes, Barcelone...), les entrées sont des « Starting Blocks », les plats principaux des « For Long Distance Races », les plats végétariens des « No li-meats », les desserts des « Finish ». Une belle touche d'humour à l’image de l’esprit olympique.

Vous aurez aussi le choix entre deux plats du jour dont un exclusivement végétarien. Les samedis et dimanches, foncez au Tom Café pour son brunch à tomber. Vous apprécierez en hiver le cadre chaleureux de son mobilier scandinave et en été sa terrasse merveilleusement exposée. Ça tombe bien pour un musée !

Réservé à la privatisation en soirée.

Où ? Quai d'Ouchy 1, Lausanne
Web : www.olympic.org/fr/musee/visiter/tom-cafe

Tom-cafe-interieur.png

Si en revanche vous êtes davantage porté sur l’histoire que sur le sport, pourquoi pas plonger dans le décor authentique d’une bottega de la fin du 18ème ? En plein cœur de Lausanne, La Pinte Besson est en effet le plus ancien bar de la ville. Un lieu historique à découvrir tant pour sa décoration que pour sa tradition de convivialité autour de spécialités locales et de produits du terroir. A goûter absolument : la Fondue aux Morilles et Cognac.

Où ? Rue de l’Ale 4, Lausanne
Web : www.pinte-besson.com/fr/

Enfin, si vous cherchez une sortie pédagogique, pourquoi pas déjeuner à La fromagerie gourmande, où plus de 20 producteurs de lait sont réunis. Après avoir percé les secrets de fabrication du Gruyère AOP et visité la cave à fromages qui cachent pas moins de 5000 meules, vous pourrez déguster au choix à l’espace restauration un milkshake, une meringue crème double, un plateau de fromages ou une spécialité fromagère à la carte.

La Fromagerie Gourmande propose aussi des spécialités laitières à la vente dans son espace boutique, histoire de ramener un petit souvenir à la maison ! Idéal pour une journée de pluie avec la marmaille. En plus si vous y allez le dernier dimanche du mois, vous pourrez découvrir le brunch campagnard !

Où ? Chemin des Rippes 11, Montricher
Web : www.fromageriegourmande.ch

restaurant-insolite-suisse-la-fromagerie-gourmande-3.JPG.jpg

Restaurants de haute et de basse altitude

Les montagnes et les lacs sont à la Suisse ce que le fromage et le dessert sont à un repas complet. Tant que la saison le permet, choisissez entre manger la tête dans les nuages et les pieds dans l’eau.

Le Refuge L’Espace n’est pas le nom de la dernière navette de la Planète des Singes mais une cabane au pied de la Quille du Diable perchée à 2’860 mètres d’altitude. Là, c’est le spectacle époustouflant des gypaètes barbus qui vole au cœur des Alpes qui vous attend. Été comme hiver, Inge & Roland vous proposent une cuisine simple au feu de bois : Saucisse de bœuf de Gstaad, Tomme chaude du Rougemont à l’huile truffée et pommes de terre rissolées, Raviolis végétariens façon « Refuge » pour les plats ; Meringues de Gstaad avec crème double, Compote de cerises «Fait maison » et Gâteau au chocolat également « Fait maison » pour les desserts. On ne vous en voudra pas de ne pas réussir à choisir !

Ouvert selon météo. Transport en bus des neiges en été. Attérissage en avion ou hélicoptère possible en proximité.

Où ? Les Diablerets, Glacier 3000
Web : www.refugelespace.ch

restaurant-insolte-suisse-refus-espace-4.JPG.jpg

A 2’048 mètres d’altitude, au restaurant Le Kuklos vous ne risquez pas d’attraper un torticoli pour profiter d’une vue à 360°. Ici le spectacle est autre. Située entre les Tours d’Ai et de Famelon, cette tour en verre tourne sur elle-même ! En 1h30, Le Kuklos vous offre - tout en mangeant - une carte postale panoramique du lac Léman aux Alpes, en passant par le Mont-Blanc et les dents du Midi. Vous les reconnaitrez sans difficulté ; elles sont sur tous les paquets de Sel des Alpes !

Ouvert du 18 juin au 23 octobre 2016. Accès facile par télécabine.

Où ? La Berneuse, Leysin
Web : www.tele-leysin-lesmosses.ch/fr/restaurant-tournant-kuklos

Qui a le mal d’altitude (ou la flemme de monter) préfèrera sans aucun doute manger les pieds dans l’eau. A Genève, Le bateau-lavoir est un lieu informel où l’on vient tout autant pour partager un verre accompagné de tapas à la belle saison, que manger (trois plats au choix chaque jour : végétarien, poisson, viande) ou écouter de la musique. Un lieu insolite derrière lequel se cache un véritable projet de réinsertion pour les jeunes qui travaillent au bar et en cuisine.

Où ? Promenade des Lanvandières, Genève
Web : www.bateaulavoir.ch

A Neuchâtel, le style est plus léché. Les anciens bains publics qui étaient réservés à la fin du 19ème réservés aux femmes et aux enfants - Le Bain des Dames - ont été restructurés pour offrir un lieu Belle-Epoque où se poser pour un repas léger dans une ambiance farniente : menu du jour entrée-plat ou plat-dessert ou cuisine méditerranéenne à la carte en semaine et brunch sur assiette le dimanche.

Où ? Quai Louis Perrier 1, Neuchâtel
Web : www.bainsdesdames.ch/fr

Dégustations itinérantes

Alors que les food trucks n’ont cesse d’envahir les rues, ne vous semble-t-il pas opportun à l’ère de la mobilité de manger en vous déplaçant ?

Si vous voyez passer une automotrice électrique sur la ligne entre Lausanne et Bercher, il y a fort à parier qu’il s’agisse du Train Resto "Gros-de-Vaud". Ce train de 1947 a été aménagé pour vous permettre de partager un moment Belle-Epoque tout en voyant le paysage défiler. Le train à vapeur circule avec l’ancien fourgon postal aménagé en voiture-bar qui accueille régulièrement des événements gourmands  (Cupcakes, Halloween, Noël).

Privatisation possible.  

Où ? Au départ d’Echallens ou de Lausanne.
Web : www.leb.ch/idees-loisirs/trains-restaurant.html

Les gourmands et gourmets en auront déjà entendu parler sans pour autant succomber à la tentation. Pourtant, ce voyage en première classe est tout aussi gourmand qu’intéressant. Au choix, à bord d’un train Belle-Epoque ou d’un train moderne avec vitres panoramiques, vous dégusterez un chocolat et votre périple sera ponctué de visites de lieux forts des produits alimentaires suisses : La Maison du Gruyère et à la Maison Cailler-Nestlé à Broc.

Où ? Départ de Montreux
Web : http://www.goldenpass.ch/fr/goldenpass/offer/view?id=15

Dans un style plus léger, vous pourriez tout autant apprécier une visite de Berne en triporteur en buvant un apéritif accompagné d’un plateau dégustation de fromages, en savourant une fondue ou bien en prenant votre petit-déjeuner ! Une formule plus locale, mais pas moins originale !

Où ? : Wabernstrasse 41
Web : www.rikschataxi.ch

restaurant-insolite-suisse-rickshaw-fondue-2.jpg

Aux plaisirs terrestres vous préférez la douceur d’une balade sur l’eau ? Sachez que la CGN propose des Croisières gourmandes thématiques ou gastronomiques à bord de ses bateaux Belle-Epoque. Une idée pour un déjeuner détente ou pour célébrer la fête nationale en regardant les feux d’artifice !

Où ? Lausanne ou Genève
Web : http://www.cgn.ch

restaurant-insolite-suisse-croisiere-gourmandes-cgn-tables.jpg

Le plein de nature

Si l’été est favorable aux repas en extérieur avec les enfants, pourquoi pas substituer le traditionnel pique-nique par un sentier gourmand​ qui allie promenade pédestre et dégsutations des produits du terroir dans les restaurants de montagne et buvettes d’alpage. Parmi les sentiers gourmands proposés, celle du Petit Gourmand est particulièrement adaptée aux tout-petits alors que celle du Patois est plus pour les familles avec des enfants bons marcheurs. Au cours de votre promenade, à chacune des étapes, vous découvrirez un produit du terroir différent.

Où ? Départ de Rathvel
Web : http://www.les-paccots.ch/fr/A<wbr/>ctivites-ete/sentiers-gourmand<wbr/>s/sentier-petit-gourmand.html
Web : http://www.les-paccots.ch/fr/A<wbr/>ctivites-ete/sentiers-gourmand<wbr/>s/sentier-gourmand-patois.html

Spécial fondue

Plat national par excellence, la fondue se mange en toute circonstance parfois même dans des conditions extrêmes. Telle est la proposition des guides de la Vallée de Joux qui vous emmèneront savourez une fondue au fond d’une grotte, après une excursion en canoe, une marche en raquette ou un parcours de tir à l’arc. Nous ne serions que vous recommander de tenter le tout pour le tout avec une spéléo fondue !

Où ? Vallée de Joux

Web : http://www.valleedejoux.com/

restaurant-insolite-suisse-FondueXtreme.jpg

Si avec toutes ces bonnes adresses, vous manquez encore d’inspiration pour partager un repas pas comme les autres, c’est que vraiment, mais alors vraiment, vous êtres très difficile !

Sophie, le 12 juin 2016

10 juin 2016
sda.ch_Sticky_eShop_60x60.png